Voici le premier article une série de scénarios fan-made pour Anima Tactics.


Les Bois Enchantés

Les personnages se sont enfoncés en grande hâte sous la frondaison des Bois Enchantés pour saisir un objectif crucial avant que leurs adversaires n’y parviennent en premiers. Mais cette forêt est un véritable labyrinthe végétal… De plus, il semble y avoir une étrange anomalie magnétique en cet endroit qui perturbe le sens de l’orientation des voyageurs. Et comme si ça ne suffisait pas, un étrange brouillard opaque vient de se lever.

En dépit de toutes leurs précautions, les personnages ont tous perdu de vue leurs groupes respectifs. Comme si cette forêt cherchait délibérément à les égarer. Mais voilà que le brouillard se dissipe soudainement aussi vite qu’il est apparu et chacun va enfin pouvoir retrouver son chemin et partir à la recherche des autres. À condition de ne pas tomber sur les ennemis d’abord…

Superficie : 90cm x 90cm
Type de décor : forêt (idéalement 8 bosquets ou plus)
Niveau de la partie : 200~250 niveaux
Déploiement : spécial (perdus dans la forêt)
Missions : Affrontement/Contrôle/Exploration/Nœuds

Préparation :

Au lieu de placer les décors selon les règles normales, les joueurs se mettent d’accord pour positionner des décors de type sylvestre (arbres, buissons et bosquets) sur la table de manière à former une forêt dense. À titre indicatif, environ 50% de la surface de jeu devrait être occupée par les décors. Un décor spécial (comme des ruines sacrées) peut être utilisé pour représenter la source vitale (voir la règle du même nom).

Règles spéciales :

Élémentaires de Nature : Les Hamadryades et les Colères de la Nature récupèrent 2 Points de Vie au début de chaque tour. De plus, la difficulté de leurs tests de Stabilité est diminuée de 1 point.

Source Vitale : Au début de la partie, avant le déploiement, chaque joueur lance un dé. Celui qui a le plus haut résultat choisit un décor sur la table. Pour toute la partie, ce décor est considéré comme bénéficiant de la carte de complot Réserve de Vie (tout figurine située dans/sur ce décor récupère 1 Point de Vie au début de chaque tour).

Perdus dans la forêt enchantée : Le déploiement se fait au hasard. Les capacités Déploiement Avancé et Infiltration ne sont pas utilisables, de même que les cartes de complot Tactiques et Logistiques.

Avant le déploiement, les joueurs préparent autant de jetons numérotés qu’ils ont de personnages à déployer au total. Puis ils lancent un dé chacun pour déterminer l’ordre de déploiement.
Exemple : si à eux deux, les joueurs ont huit personnages à déployer, ils préparent huit jetons numérotés de 1 à 8.

Le premier joueur pose un jeton n’importe où sur la table de jeu. Puis les joueurs posent les jetons restants, chacun leur tour. Les jetons doivent être posés à plus de 5 cm des décors et à plus de 20 cm des autres jetons.

Puis vient le déploiement à proprement parler : les joueurs mélangent des papiers aux noms de leurs personnages dans un chapeau, puis les piochent un par un et déploient les personnages aux emplacements des jetons correspondants : le premier personnage tiré au sort va à l’emplacement du jeton n°1, et ainsi de suite. Bien entendu, toute autre méthode pour sélectionner aléatoirement les personnages est acceptable.

En raison de leur situation inhabituelle, les personnages sont déployés sans capacité maintenue. Ils n’avaient pas prévu de se perdre dans un brouillard opaque au milieu d’une forêt quasi-surnaturelle après tout !


Notes diverses :

1) Je recommande de mettre pas mal de bosquets et d’arbres sur la table avant de commencer la partie. J’ai conseillé plus haut d’en mettre au minimum huit, mais c’est relatif à la taille de vos décors. Ce qui compte vraiment, c’est qu’ils gênent les lignes de vue de sorte que les personnages puissent être déployés sans pouvoir se voir immédiatement. De cette manière, les espaces entre les bosquets formeront les sentiers de la forêt. Bref, n’hésitez pas à faire de la forêt bien touffue. Vous pouvez aussi mettre un décor unique pour représenter celui qui bénéficiera de la règle « Source vitale ».

2) Un des intérêts de cette mission est le déploiement aléatoire. Vos personnages peuvent atterrir n’importe où et toute stratégie de déploiement est donc caduque. De toute évidence, certains groupes de personnages s’en tireront mieux que d’autres. Wissenschaft qui a des agents plutôt individualistes sera peut-être avantagé par rapport à un groupe Soleil Noir où les mort-vivants seraient loin de leur contrôleur (augmentant ainsi les risques qu’ils deviennent Incontrôlables !).

3) Autre intérêt du déploiement aléatoire : la baston commence très rapidement. De ce côté-là, on perd pas de temps à se rapprocher de l’ennemi tout en faisant gaffe à sa portée de charge car on commence la partie in media res.

4) Les règles « Élément Naturel » et « Source Vitale » sont là pour fluff. Vous pouvez jouer sans si vous préférez.

5) Ce scénario peut sans problème s’adapter à d’autres types de paysage que la forêt. Par exemple, il est possible de le jouer dans un paysage arctique où les personnages se seraient perdus de vue dans un glacier en pleine tempête de neige. Des murs de glace remplacent alors les bosquets sur la table, piégeant les héros dans un labyrinthe gelé.


Voilà, n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez. 😉

Publicités