…Car la vérité est bien évidemment ici même.

Le salon du Golem est votre première source de vérités et de faits alternatifs.

Dans mon dernier article, je vous montrais de mystérieuses pièces gravées de cercles ésotériques. Je vais bien entendu m’en servir pour me livrer à des invocations. Je vais matérialiser ces fameux « orbs » qui agitent le monde de l’occulte et du paranormal. Les mauvaises langues et les esprits sceptiques disent qu’il s’agit simplement de la réfraction de la lumière sur des particules de poussière. Je balaierai ici-même leurs arguments ridicules et pseudo-scientifiques si bien qu’ils seront obligés d’accepter l’existence des phénomènes paranormaux.  Toute personne sensée le sait : le monde tel qu’il existe est infiniment plus vaste que celui que nous percevons et si nous pouvons accepter l’existence de galaxies lointaines impossibles à observer à l’œil nu, pourquoi devrions-nous rejeter l’existence d’un monde surnaturel situé à la lisière de notre perception ?

Préparez-vous à découvrir un monde inconnu qui dépasse tout ce que nous croyions savoir jusqu’à présent…


ON VA FAIRE DES BIDULES MAGIQUES !

Comme je l’ai dit dans mon précédent article, je me suis procuré auprès de French Model Workshop une dizaine de jetons en acrylique transparent personnalisés.

Il faut ensuite une tige transparente pour soutenir les sphères. Pour ça, j’ai trouvé mon bonheur chez Minisocles-store (boutique que je recommande chaudement d’ailleurs).

Puis des perles toutes bêtes, en bois ou en platique. Le genre de bidule qui ne coûte rien ou presque. Choisissez-les assez grosses tout de même. Celles-ci font quelque chose comme 16mm de diamètre. Et leur p’tit trou fait 3mm de diamètre, soit le même diamètre que la tige transparente et les trous dans les jetons. C’est dingue, non ?

Et enfin, de la pâte structurée. Cadeau d’un ami qui l’a trouvée en promo autour de 2€ à Liddl. Ça se trouve également dans toute boutique d’art qui se respecte. Ce qui soulève la question suivante : votre boutique d’art se respecte-t-elle ? Il est temps de le découvrir !

Avec tout ça, plus les outils habituels (pinces, couteau de modélisme, pinceau, peintures, et j’en passe), le matériel est fin prêt.


Bon, le principe de base est tout simple. Je vais me servir des jetons comme socles transparents et je vais utiliser la tige (découpée en plusieurs segments) pour faire tenir les perles sur les socles. Rien de bien sorcier donc.

Le vrai « travail » (si on peut appeler ça un travail vu comme c’est simple) consiste à texturer les perles en bois puis à les peindre.

C’est là que la pâte structurée est mise à contribution. Avec un outil de sculpture tout con, j’en étale sur mes perle en bois avant de dessiner des flammes (j’ai fait comme j’ai pu, hein).

Une fois la pâte sèche, j’applique une couche de Nihilakh Oxide (GW). pour une couleur bleu-vert qui correspond à l’effet que j’ai en tête (une sorte de boule de gaz enflammée).

Puis un lavis de Coelia Greenshade (GW) en essayant de ne pas trop en mettre.

Fini pour la couleur de base et l’assombrissement, je fais les éclaircissements en commençant avec du Blanc Gris (PA Air).

Et enfin du White Scar (GW) pour terminer.

Il ne reste plus qu’à fixer cette boule enflammée sur son socle.


J’ouvre une petite parenthèse pour expliquer l’idée à l’origine de ce bidouillage de modéliste.

Il existe dans Anima Tactics une carte de jeu qui sert à positionner des pièges surnaturels explosifs au début du jeu avant que la partie ne commence.

J’aime bien cette carte qui permet de jouer un coup de prostipute, par exemple en positionnant les pièges à proximité des objectifs que votre adversaire devra aller chercher. Jusqu’à présent, je m’étais toujours servi que de simples jetons génériques pour les symboliser, mais j’ai eu envie de les représenter par quelque chose de plus concret. Comme des sphères magiques enflammées qui explosent à l’approche d’un intrus.

(fin de la parenthèse)


J’ai donc réalisé 3 pièges surnaturels pour l’instant. Je garde mes autres perles de côté pour essayer d’autres schémas de couleurs plus tard : le dernier e-magazine « Blogurizine » contient justement un tutoriel très intéressant pour peindre des couleurs spectrales. 😉

Voilà un agent de l’Empire qui est en fâcheuse position…

Pour tester un peu plus loin les possibilité offertes par les jetons personnalisés de French Model Workshop, j’ai repeint le motif de cercle mystique en faisant couler du Nihilakh Oxide (GW) dans les rainures à l’aide d’un pinceau fin. Ça ne rend pas trop mal je trouve.

Y a plus qu’à les utiliser sur une table de jeu maintenant. Et faire sauter des figurines ennemies surtout.

Voilà pour aujourd’hui !


J’espère vous avoir prouvé que les « orbs » existent bel et bien qu’ils sont des manifestations d’une activité paranormale. Prenez garde à vous, les « orbs » sont partout. Ils vous surveillent. Que sont-ils ? Des anges ? Des fantômes ? Des formes de vie extraterrestres ? Qui peut le dire ? Et surtout souvenez-vous : ne faites confiance à personne ! Le gouvernement vous ment et vous surveille pour que vous ne découvriez pas leurs expériences paranormales…

Publicités