En avant toute les gars ! On va leur montrer à ces gobelins de quel bois se chauffent les haches téméraires !
— Borikk le hardi, chef de compagnie

Le lundi, c’est la journée des dawi* ! Pour fêter ça, voici donc une unité de guerriers nains que j’ai récemment peints pour Warhammer.

Tout comme les prospecteurs d’or de mon dernier article, ces nains proviennent de la boîte de base de warhammer battle 7ème édition : la bataille au Col du Crâne. Après avoir dormi dans leur valise montagne pendant des éons, ils ont enfin eu le privilège de recevoir une couche de peinture avant de partir sur les champs de bataille pour affûter leurs haches sur les crânes de leurs adversaires (et se couvrir d’or et de gloire à l’occasion).

Je les ai peints en vitesse, c’est à dire avec de simples aplats, sans éclaircissement ni relief, avant de les tremper dans la lasure acrylique. Cette méthode est vraiment idéale pour peindre rapidement des régiments de petits bonzomm’ sans avoir besoin de passer du temps à chiader les détails : la lasure se charge de faire ressortir les reliefs justement.

Avec ces p’tits gars, ça me fait 20 nains de peints. Or il m’en reste encore… 29 à peindre. Hardi les gars ! C’est pas encore fini mais on en viendra à bout de cette pile de plastique !

Je continuerai à vous sortir du nain poilu dans les prochains jours, mais je causerai aussi d’autres trucs (y aura des écailles, de la baston et la quête de la gloire, rien que ça).

Sur ce, à la prochaine.

*dawi = c’est ainsi que les nains se désignent dans leur langue.

 

 

Publicités