Hello !

Le weekend dernier a été l’occasion de peindre toutes les pièces du donjon égyptien que j’ai présenté dans un article il y a deux mois :

[Ouvrons la boi-boîte] Le chemin d’Osiris ou « Descente chez les défunts égyptiens ».

Ce fut une grosse session de peinture puisqu’il y avait exactement 261 pièces à peindre !

À cause d’une erreur dans la commande, j’avais reçu une cinquantaine de pièces déjà peintes avec simple jus de couleur marron chaud, néanmoins ça m’en laissait tout de même plus de 200 non-peintes. D’ailleurs le fabricant a été hyper cool car il m’a carrément filé trois bouteilles de peinture (via un envoi ultérieur) pour je puisse peindre mes pièces avec la même couleur sans avoir besoin de chercher une peinture approchante.

J’ai donc passé une après-midi avec un ami à recouvrir les pièces non-peintes de jus/lavis (dilué à raison d’approximativement 1 dose de peinture pour 9 doses d’eau).

Puis une fois que toutes les pièces ont été traitées (avec quelques fois des retouches nécessaires), il a fallu toutes les brosser à sec avec une couleur beige/ivoire pour rehausser le relief.

261 pièces à brosser = bobo le poignet à la fin de la session. Mon ami dit même avoir une ampoule au doigt depuis.

Au final, la séance a duré environ 10 heures entre la peinture, le bavardage, les photos et le rangement. Mais le résultat en valait la peine.


Enfin bref, je vous poste des photos en vrac de la peinture des pièces :

Vous remarquerez sur cette photo qu’il y a deux pièces qui contrastent avec les autres car elles ont déjà reçu un brossage à sec. Saurez-vous les repérer ?

Il doit y avoir sur cette photo toutes les pièces que je possède du donjon.

Outre les stèles et les plaques gravées, vous pouvez apercevoir les silhouettes de deux figurines que j’ai justement montrées hier sur le blog.
Ces murs sont particulier car il s’agit de ceux de la salle du trône.
Je pense avoir suffisamment de statues de sphinx pour décorer le tombeau du pharaon.

La séance de peinture s’est terminée tardivement vers 22 heures. Sachant qu’on était dimanche soir, qu’il fallait encore tout ranger, que j’avais de la route à faire pour rentrer et qu’il fallait se lever le lundi matin pour aller taffer…
Bref, je n’ai pas eu le temps de faire une belle mise en scène avec un donjon bien construit et des bonhommes qui se baladent dedans pour faire de zolies photos.

Néanmoins, j’ai tout de même pris le temps aujourd’hui de monter un mini-donjon et de faire quelques photos pour le plaisir. Voyez donc :

Mon trio d’égyptiennes
Vandorendra la démone-serpent
Les socles en acrylique transparent sont vraiment nickel pour l’immersion. Je compte socler toutes les figurines d’égyptiens/égyptiennes de cette manière.
Tadam ! Les portes peuvent même s’ouvrir !
Té ça rend bien quand même…

Déchiffrer les hiéroglyphes permettra peut-être de percer le secret de ce tombeau ?


« Dites-moi mon cher Golem, à quoi comptez-vous jouer avec ce donjon égyptien ? »

C’est une bonne question. À Frostgrave, ou plutôt « Sandgrave » qui sera une version légèrement remaniée de Frostgrave (genre je change surtout les noms et je touche presque pas aux règles). Après s’il existe un autre système de jeu adapté pour, je suis preneur.

« Verrons-nous d’autres photos ? »

Normalement oui, je dois justement faire une partie ce weekend avec des amis !

« D’autres projets pour ce donjon ? »

Je vais peut-être y ajouter des petites touches, comme peindre les sarcophages dans une couleur différente, ou bien colorier les hiéroglyphes des murs de la salle du trône. Mais surtout, je vais le peupler à mort ! J’ai plein de figurines adaptées au thème qui attendent d’être peintes et soclées : des momies, des squelettes, des scorpions, des scarabées, des pilleurs de tombes, etc. etc.


Sur ce, c’est tout pour aujourd’hui. Cet article se termine là et je vous dis : à la prochaine !

Publicités