Hello,

Ma pyramide pour Sandgrave avance pas à pas. La dernière fois, j’avais tout juste terminé de l’assembler.

Allez, c’est parti pour la suite !

chasseur d'appart
Même les momies s’intéressent à l’immobilier.

Depuis la dernière fois, j’ai rapidement complété les murs intérieurs avec des demi-colonnes façon bas-relief :

20181030-01.JPG
Tout de suite, les murs sont plus jolis.

Ensuite de quoi, il a fallu que je réfléchisse à la façon de peindre tout ça. J’ai fait quelques essais sur des briques inutilisées. Finalement, j’ai obtenu ce résultat qui m’a immédiatement satisfait :

P1040059.JPG

Comment ai-je fait pour obtenir ce résultat ? C’est simple, ça commence avec de la peinture beige achetée en magasin d’art.

20181002-peinture-ivoire.JPG
Voilà un achat que je ne regrette certainement pas. Ce tube m’a servi pas mal de fois et la peinture a une très bonne viscosité, en particulier pour peindre des décors : ni trop épaisse, ni trop fluide. De plus, elle sèche vite, ce qui est tout bénéf’.

J’ai donc tout peint en beige en faisant bien gaffe à ne pas laisser de blanc apparaître dans les interstices entre les briques.

20181030-02.JPG
Hop, la pyramide peinte en beige. À ce stade, j’ai retiré les murs de la chambre intérieure pour les peindre plus facilement à part.
20181030-03.JPG
Puis les murs de la chambre intérieure. J’en ai également profité pour peindre les colonnes et les fausses portes. À ce stade, je me suis contenté de simples aplats.

Une fois la peinture terminée, je passe à l’étape suivante : la lasure.

20181030-04.JPG
Un pot de lasure acheté à Brico-Dépôt pour une douzaine d’€. Il contient 1 litre de produit, autrement dit j’ai de quoi faire…

J’en profite pour dire que la lasure acrylique a exactement la même consistance, le même aspect, la même odeur et le même goût (n’essayez pas ceci à la maison) que le Quickshade d’Army Painter. Mais pas forcément la même couleur, toutefois les magasins proposent généralement plusieurs nuances de lasure. Tout ça pour un prix mini : 12.50€ le pot 1L du magasin de bricolage contre 25.00€ les 250mL de Quickshade en magasin. Il n’y a pas photo sur lequel des deux est le plus avantageux…

J’ai donc appliqué une couche de lasure au gros pinceau sur tous les éléments de la pyramide puis j’ai essuyé les surfaces avec une feuille de sopalin pour laisser la lasure apparaître uniquement dans les creux :

20181030-05.JPG
La pointe de la pyramide
20181030-06.JPG
La base de la pyramide

20181030-07.JPG

Je laisse sécher pendant la nuit.

20181030-08.JPG
Après une douzaine d’heures, c’est encore un peu humide, mais on peut manipuler les éléments sans s’en foutre partout sur les doigts. J’ai pu emboîter les murs intérieurs à l’intérieur de la pyramide pour vérifier le résultat d’ensemble.

20181030-09.JPG

20181030-10.JPG
(Désolé pour l’éclairage raté…)
20181030-11.JPG
En profitant de l’occasion, j’ai passé un autre élément de décor à la lasure.

Finalement après séchage, j’ai décidé de passer une deuxième couche de lasure car la première n’était pas assez prononcée à mon goût. J’ai sans doute épongé trop de produit avec l’essuie-tout lors du premier passage. Pas grave, on va juste insister un peu.

20181030-12.JPG
2ème couche de lasure puis re-passage d’essuie-tout. Le résultat est déjà plus satisfaisant.
20181030-13.JPG
Les murs aussi ont eu le droit à une 2ème couche de lasure.

20181030-14.JPG

On laisse sécher tout ça pendant 24 heures pour être tranquille.

Après séchage, pas de mauvaise surprise. La lasure n’a pas changé de couleur ou d’intensité, simplement on peut la tripoter maintenant qu’elle est sèche.

À présent, il s’agit de passer la pyramide au vernis mat. Pour ce faire, j’utilise une bombe de vernis mat d’Army Painter (je l’utilise souvent celle-là, il serait temps de voir si je ne peux pas trouver une alternative qui me coûterait moins cher).

Pour cette étape, j’ai complètement flingué ce qui restait de ma bombe de vernis (il en restait peut-être le quart). Je passe ensuite au brossage à sec pour rehausser tout ça. J’utilise de nouveau la peinture beige que je vous ai montrée plus haut. Il est important de brosser légèrement avec peu de peinture sur le pinceau. Mieux vaut y aller trop doucement au départ plutôt que de se retrouver avec un brossage trop violent.

20181031-0018
Là, tout de suite, ça claque nettement plus qu’avant.

20181031-001920181031-002020181031-002120181031-0022

20181031-0023
Voilà une façade qui me plaît.
20181031-0017.jpg
Les murs intérieurs ont aussi le droit à un brossage à sec de beige, en faisant attention à ne pas en foutre sur la porte ou les colonnes. D’ailleurs les colonnes ont eu le droit à un brossage de blanc (en se concentrant sur le centre pour laisser de la lasure apparaître sur les côtés) et à un lining de rouge vif.

Et c’est terminé pour le brossage à sec.
La pyramide n’est pas encore terminée, mais presque. Encore un tout p’tit peu. 🙂

Je reviendrai très bientôt avec un dernier article qui conclura mon travail sur la pyramide. En attendant, je vous donne un petit aperçu de ce que je peints sur les fausses portes dorées :

20181031-0024.jpg

 

Sur ce, à très bientôt !

Publicités