Hello !

J’ai été un peu occupé ces derniers jours, mais je n’ai pas oublié de prendre quelques photos et d’écrire un petit article pour cette semaine. Pas de sujet particulier cette fois-ci, j’ai simplement envie de vous montrer les trois figurines que j’ai peintes dernièrement. 🙂

Je commence avec 2 rats-ogres, des goliaths dopés à la malepierre, que j’ai peints pour un ami qui collectionne et joue les skavens.

Le premier raton, avec son éclat de malepierre incrusté dans l’épaule :

Puis le deuxième (que j’ai baptisé Grisette pendant que je le peignais) avec ses agrafes en guise de suture :

Sans oublier les jolies scarifications dans le dos. Les tatouages, c’est pour les lopettes qui ne supportent pas la douleur. Les vrais se font carrément charcuter le cuir !

Et une petite photo dos-à-dos pour finir.

I got your back bro!

Les socles n’ont pas été faits. Car ce ne sont pas mes figurines et ils doivent s’intégrer dans l’armée de mon ami, donc ils seront sûrement faits plus tard, en même temps que les trouzemille guerriers des clans, les roues d’la mort et autre canon à malefoudre.


Mais laissons de côté les Goliaths pour s’intéresser à un petit David et sa fronde, ou plutôt devrais-je un petit nurgling et son vomi. Car voici le garnement préféré de Grand-père Nurgle : Vomito !

Cette figurine a été peinte en speed la veille d’une partie de Song of Blades & Heroes où j’avais justement décidé de sortir mes démons de Nurgle. Et Vomito a justement servi à arrondir ma liste. Ce diablotin espiègle a (probablement) conquis les cœurs des joueurs, devenant l’une des deux figurines favorites de la partie, l’autre étant une sorte de chenille-limace antropophage géante appelée « Choupie » (oui, on est comme ça dans mon cercle de joueurs).


Outre la peinture de figurines, je me suis fait imprimer 2 décors en 3D par un ami à partir de fichiers en libre accès sur Thingiverse.

Le premier est une sorte de puits de vortex.

Normalement ce décor est en deux parties qui s’emboîtent, conçues de manière à insérer un smartphone qui affiche une vidéo de vortex en boucle. Comme c’est pas trop mon truc de gaspiller la batterie de mon téléphone pendant des heures, j’ai une version légèrement modifiée de ce décor : il est en une seule pièce, sans compartiment intérieur et le puits possède simplement un fond plat.

Le décor imprimé en PLA blanc.
Mon assistant, Vomito, vous donne une idée de la taille du décor à l’aide de son socle de 25mm.
J’ai eu le temps de passer le décor à la sous-couche noire.

Je n’ai pas encore peint le puits au moment où j’écris ces lignes, ça viendra prochainement. Je vais très probablement peindre les rochers de la même couleur bleu que la terre de la Côte des Espoirs Fugaces (voir le socle du soldat sur la photo ci-dessus), et j’imprimerai un motif spatial sur du papier avant de le découper et le coller au fond du puits.

Le deuxième décor imprimé est un bâtiment en ruine qui fait partie d’un excellent set sur Thingiverse (je vous conseille chaudement de consulter les autres designs de l’auteur) :

Ce set permet d’imprimer des bâtiments en pierre dans différents états de délabrement. J’ai choisi une version où la bâtisse est bien abîmée mais l’étage supérieur est encore accessible et praticable.

Notez que mon set a été imprimé à une échelle de 125% (autrement dit un quart plus grand que la taille normale). Cela permet à des figurines soclées sur du 25mm de se tenir dans l’escalier comme vous le verrez par la suite, la taille normale du décor ayant probablement été pensée pour des socles carrés de 20mm.

Sur ce, voici les photo de mon décor :

Le bâtiment est en deux parties : rez-de-chaussée et étage. Les murs du RDC comportent des picots qui s’emboîtent dans des orifices prévus à cet effet dans les murs de l’étage.
Un escalier permet de monter à l’étage.
Un soldat de Port Stellis pour l’échelle
Avec son socle rond 25mm, il peut pile-poile se poser dans l’escalier.
L’étage supérieur. Notez l’ouverture rectangulaire au sol dans le coin haut-droit : il est prévu pour correspondre avec l’escalier.

Ce set de décors est vraiment impressionnant : il est beau, bien foutu, correctement pensé pour l’impression 3D (pas besoin de support), et tout et tout. Il ne reste plus qu’à le peindre à présent.


Sur ce, c’est tout pour aujourd’hui. J’essaierai de poster plus de trucs au cours de la semaine prochaine, aussi bien des décors que des figurines.

À bientôt ! 🙂