Alerte rouge chez le Golem ! Branle-bas de combat ! Le concours de printemps chez Warmania se termine très bientôt !! Dernier délai pour déposer les participations le vendredi 21 juin à minuit !

Alors le Golem a dit, il y a 3 mois, qu’il participerait à ce concours tout en se disant « Peinard ! J’ai tout le temps pour le faire. » Évidemment, les trois mois sont presque terminés et le Golem a passé son temps à renifler les pâquerettes sur le bord de la route, sans bosser sur sa participation.

Qu’à cela tienne, il reste encore un peu de temps et il n’y a rien de mieux que la pression de la deadline pour se motiver. Le Golem va donc se remuer la couenne fissa pour rendre sa copie avant la fermeture du guichet.

Le thème du concours est :

Dépucelage

Évidemment le lecteur pense tout de suite à des conneries du genre :

Mais non, rien de tout ça. Le forum Warmania est un salon internet sérieux, pas une classe d’ados dissipés. 😛

Donc le thème du concours est de se lancer dans un truc qu’on n’a jamais fait avant. Genre une technique de peinture (métal non-métallique, monochrome, motif freehand, etc.) ou un sujet de peinture (diorama, buste, grande échelle, etc.) inédit

Initialement, je pensais participer avec une figurine de barbare orque en 75 mm de chez Black Sun Miniatures. Je n’ai jamais tâté cette échelle-là, du coup ce concours est une bonne occasion pour s’y mettre.

Finalement, alors que le concours approche de la fin, j’ai changé d’avis. Cette figurine est encore un peu trop intimidante pour moi, aussi je vais plutôt changer mon fusil d’épaule et viser un buste. Après tout, les bustes c’est bien aussi et j’en n’ai jamais peint (ce n’est pas faute d’en avoir plusieurs en stock en plus).

J’ai donc porté mon choix sur un buste de gobeline acheté je-ne-sais-plus-quand :

Pour commencer le boulot, j’ai poncé un petit peu la figurine et coupé les bouts de carotte de moulage qui restaient au niveau des oreilles.

Puis j’ai contrepercé le buste et son socle pour faire tenir le tout ensemble :

Puis j’ai nettoyé la gobeline à l’eau savonneuse avec une vieille brosse à dent. Étape indispensable pour faire partir la poussière de ponçage ainsi que les résidus chimiques de moulage qui risquent d’interférer avec la peinture. Ensuite de quoi, je l’ai passée à la sous-couche blanche. D’ailleurs, comme les bombes de sous-couche blanche ont tendance à être capricieuses, j’ai d’abord fait un test sur une vieille figurine qui trainait pour m’assurer que le spray n’allait pas me niquer mon buste avec un rendu poussiéreux.

Passage à la sous-couche blanche

Puis je me suis attelé à la peinture à proprement parler. Quitte à jouer à fond le thème du concours, la peau verte est pratiquement une première fois pour moi : je n’ai jamais peint de peau verte sur mes figurines à l’exception de quelques gobelins Warhammer barbouillés sommairement avec du Goblin Green à une époque où je n’étais encore qu’un débutant et que je ne faisais pas de dégradé (que des aplats et pas jolis en plus).

Pour l’occasion, j’inaugure également un set de peinture Scale 75 « Orcs and Goblins » que j’ai acheté spécialement pour le buste de la gobeline ainsi que la barbare orque 75mm que j’ai montrée plus haut.

Pour le moment, la couleur de base est posée pour la chair. Viendront ensuite les ombres et les contrastes, puis la peinture des cheveux, des vêtements et des accessoires.

On va essayer de peindre tout ça vite fait bien fait avant vendredi soir minuit. Ça vaaa, je suis large… ou pas ! #DeadlineImminente @__@