Trois figurines furetaient sur mon bureau…

…Bien mal leur a pris car je les ai attrapées et les ai trempées dans la peinture !


Hello ami lecteur,

Trois figurines de la marque Reaper Minatures ont eu l’audace de se trouver sur mon bureau alors que je rangeais mon bordel, à la recherche de ma prochaine victime à noyer dans la peinture. Ajoutons à cela qu’un article récent de Teslageekopolis m’avait donné envie de peindre du Reaper pour changer un peu des figurines GW. C’est ainsi que les trois pitous se sont retrouvés à être barbouillés de peinture. Les noms de ces figurines ? Sir Aidin, Casiatta et Elliwyn Heatherlark (heatherlark = alouette des bruyères).

Lire la suite « Trois figurines furetaient sur mon bureau… »

[Sandgrave] Quelque part dans les tombeaux…

– À moué l’butin ! s’exclama Dodri le gnome en dandinant précipitamment vers le coffret en bois de cèdre qui était posé à même le sol carrelé. Celui-ci était ouvert et laissait voir son précieux contenu : des centaines de pièces d’or, des colliers de perles, un bracelet serti de turquoises et de rubis, et même un sceptre qui brillait de milles feux à la lueur de la torche. Une véritable rançon de roi. La fortune de Dodri était faite.

Après avoir passé plusieurs minutes à glousser et à jouer avec les pierres précieuses comme un gamin, l’aventurier referma le coffret et entreprit de le soulever péniblement. Pour un gnome de sa taille, ce coffret était pratiquement une malle.

– Oh hisse !

À peine eut-il hissé le coffret à hauteur de ses genoux qu’un sinistre déclic se fit entendre. Une demi-seconde plus tard, une lame en forme de faucille jaillit du mur à toute vitesse et trancha l’air à cinq centimètres au-dessus du crâne du pilleur de tombes, fauchant son chapeau. Dodri se raidit immédiatement sous la stupeur et cligna des yeux bêtement en réalisant ce qu’il venait de se passer. S’il était né humain plutôt que gnome, il aurait été proprement sectionné en deux au niveau des hanches.

– Boudiou ! C’est promis, j’me plaindrai plus jamais de ma taille !

Il hissa le coffret sur son dos tout en riant de sa bonne fortune. Trop heureux qu’il était d’avoir échappé à un piège mortel, il ne remarqua pas le cobra géant qui s’approchait silencieusement derrière lui.

* * * * *

– Bah comment ça ? Personne ne sait où est passé Dodri ? piailla Vieux Geordi, l’enchanteur qui commandait la bande de gnomes.

– Te fâche pas chef, dit Rikki-le-Bigleux qui avait été recruté en tant qu’archer (faute de meilleur candidat). Il était juste derrière moi et j’ai rien entendu. J’avais même pas remarqué qu’il avait disparu avant qu’on ressorte des tombeaux.

Vieux Geordi passa la main dans sa barbe constellée de grains de sable d’un air agacé. Ce n’était pas la première fois qu’un de ses gars disparaissait. Bien sûr, il y avait du danger mais ça faisait partie des risques du métier. D’ailleurs, pas plus tard qu’avant-hier, sa meilleure cambrioleuse s’était fait croquer par un lion dans le désert alors qu’elle était occupée à déféquer derrière une dune. Tout le monde était d’accord pour dire que le lion avait bien choisi sa cible : c’était la plus dodue du groupe. Mais cela dit, si Dodri avait disparu lui aussi, cela compliquait les choses. Pas que cet empoté soit irremplaçable, loin de là, mais Vieux Geordi commençait à manquer de paires de bras dans sa troupe. Avec les effectifs restants, retourner s’aventurer dans les souterrains devenait délicat. Et le soleil commençait à descendre vers l’horizon. À la tombée de la nuit, les morts-vivants et les bêtes sauvages deviendraient plus agressifs.

– Oh et puis lutin de sa mère… jura Vieux Geordi d’une voix lasse.

– Alors, qu’est-ce qu’on fait chef ?

– C’est fini pour aujourd’hui, on rentre au campement. Si Dodri est toujours vivant, il n’a qu’à courir pour nous rattraper. Quelqu’un a une objection ?

– NAN, CHEF ! crièrent tous les autres gnomes à l’unisson.

Et la compagnie prit le chemin du retour, sans avoir trouvé le moindre trésor. D’humeur maussade, Vieux Geordi espérait que son cousin (également un magicien, quoique un élémentaliste, nul n’étant parfait) avait plus de chance de son côté avec sa bande…


Hello,

Je séjourne depuis une semaine chez la famille, au fin fond de la campagne armoricaine. Du coup, je n’ai pas grand chose à vous montrer aujourd’hui en termes de photos.

J’ai avancé tout doucement la peinture avec deux figurines de chez Crocodiles Games (Wargods of Aegyptus) que vous reverrez prochainement (donnez-moi le temps de les coller sur des socles transparents).

 

 

À bientôt !